Publié le

CONSEIL AVANT VOTRE CPPC

— Vos papiers : convocation et pièce d’identité (sachez que sans papiers vous pourrez toutefois passer votre épreuve dès l’instant que quelques-un(e)s de vos camarades de classe peuvent témoigner de votre identité.

— Votre clé : clé USB en bon état contenant des fichiers correctement classés.
Un jour d’examen un candidat est arrivé avec une clé dans laquelle il n’avait copié que les raccourcis de bureau des fichiers à présenter ; quand il s’est aperçu de son erreur (fatale) j’ai lu dans son regard un concentré de désespoir assez inédit. Son oral lui a semblé une heure de torture. Un désastre au coefficient 4.

— Votre tenue : Préparez une tenue de ville soignée et ayez une coiffure pas trop excentrique, parfum discret ; maquillage léger ; piercing proscrit.
Un jour d’examen un étudiant probablement peu attiré par les tenues de ville, n’en disposant pas et ayant probablement dû emprunter un costume à un proche de corpulence différente, est arrivé dans un accoutrement (costume trop grand, cravate et chemise qui juraient) assez surprenant. Nos airs étonnés l’ont mis mal à l’aise dès le début de l’épreuve. Toute sa communication verbale et non-verbale en a été impactée. Combien de points sur 80 a-t-il perdu du fait de cette mauvaise option ? au moins cinq.

— Votre ordinateur : envisagez-vous de l’utiliser pour l’oral ? Ce n’est pas une obligation, mais si choisissez cette option assurez-vous de son bon fonctionnement, chargez-le totalement et rendez l’apparence du Bureau neutre.

— Vos annexes et livrables : quelques jours avant les oraux (c’est-à-dire au plus tard le 16 mai 2017) toutes vos annexes et livrables devront être soigneusement imprimés et classés dans des chemises, par ordre de présentation. L’idéal serait de faire deux jeux d’annexes : un pour chaque jury.
Vous avez déjà vu un enseignant démarrer un cours insuffisamment préparé, cherchant dans sa chemise l’exercice qu’il n’a pas eu le temps de photocopier et qu’il va copier au tableau, ou constatant qu’il lui manque une page manuscrite dans cette même chemise… Quelle sensation pénible ou envie de moquer cela produit-il chez ses élèves ? Maintenant, faites de l’empathie, devenez en image mentale un jury : que penseriez-vous d’un candidat qui chercherait une annexe papier mal classée et finirait après 30 à 40 secondes perdues par vous proposer de « vous la montrer à partir de la clé USB… » Et de perdre à nouveau 30 à 40 secondes pour la présenter au format informatique !

— Argent, itinéraire et temporalité : Savez-vous où se déroule l’épreuve de CPPC ? Pas forcément près de chez vous ? Irez-vous en voiture ou avec les transports en commun ? en voiture, en co-voiturage ?

Prévoyez l’itinéraire, de l’argent pour le parcmètre ou le distributeur de boissons. Pensez à un système de réveil fiable si l’épreuve est le matin. Calculez le temps pour vous y rendre et ajoutez encore 10 à 30 minutes pour les imprévus (bouchons sur la route, intempéries hors norme, trouver un stationnement, retard des transports en commun, itinéraire erroné, etc.).